Bazin, Philippe : Face à face

Noir et Blanc, 16’, 2017
Réalisation, écriture et montage : Benjamin Serero
Montage son  : Nico Joly
Mixage : Najib Elyafi
Production : Beppie Films

A l’hôpital, dans un collège ou une maternité, Philippe Bazin a photographié pendant quinze ans des visages. Dans une forme simple et radicale, il interroge l’humanité dans toutes ses marges. "Face à Face" est un film minimaliste et radical, à la manière du travail de Philippe Bazin, inspiré de son ouvrage "La Radicalisation du Monde". Un long plan fixe fait défilé sur l’écran les photographies qui ont composé cet ouvrage, notamment l’exposition "faces". En voix-off, Bazin explique son travail. Court, passionnant et intense.

Philippe Bazin (1954)
Né à Nantes, Philippe Bazin a étudié la photographie à l’ENSP Arles entre 1986 et 1989 et développe depuis le début des années 80 un travail prenant en compte les relations que nous entretenons avec les différents phénomènes institutionnels qui encadrent et organisent souvent notre existence. Après "faces" (1990), "Adolescents" (1995), "Les Bourgeois de Calais" (1995) et "Né"s (1999), il publie un ouvrage définitif sur son travail sur les visages, "La Radicalisation du Monde" (2009). Son travail artistique se développe depuis le début des années 2000 sur les relations entre esthétique et politique. "Pour une photographie documentaire critique" (paru en octobre 2017) développe à travers une série d’articles sa position sur la photographie. Il dirige à l’ENSA Dijon où il enseigne la photographie le programme de recherche Travail, migrations et ruralité. Il est membre des conseils scientifiques des revues Focales et Études balkaniques.

Benjamin Serero
Diplômé de la FEMIS, Benjamin Serero a réalisé de nombreux films plus ou moins courts, aussi bien des fictions que des documentaires.