Man Ray, sa vie, son œuvre

Artiste : Man Ray

Man Ray, sa vie, son œuvre

  • 52'
  • 1984
  • VO EN

Image : Deidi von Schaewen | Son : Andreas Reil, Jacques Guillot | Montage : Philippe Puicouyoul | Musique : Tona Scherchen | Extraits de : 'Zigidor' (Boosey & Hawkes), 'Entr’acte' (René Clair), 'Retour à la raison' (Man Ray) | Production : Cinétévé | Pays : France

  • 52'
  • 1984
  • VO EN

Résumé

Placé sous le sourire sensuel et introductif du très célèbre tableau 'Les lèvres rouges', le film retrace, en douze chapitres, la carrière de Man Ray.

Avis

Le titre annonce exactement le propos. Le film s'ouvre sur le sourire sensuel du tableau 'Les lèvres rouges', pour retracer la carrière de Man Ray en douze chapitres. Photos de famille, extraits de films, extraits de documentaires sur Man Ray, interviews (Philippe Soupault sert de guide et de mémoire) mais aussi sa femme Juliet, Teemy Duchamp, Meret Oppenheim et bien sûr, la présence abondante de ses photos, de ses peintures, de ses objets, de ses inventions, s’entrecroisent d’une manière chronologique pour le raconter. Il explique sa venue à Paris, son rapport à Dada, au surréalisme, son invention de la solarisation, son séjour à Hollywood, sa fascination pour les femmes et le jeu d’échecs et surtout son impossibilité de choisir entre la peinture et la photographie. Un film de montage, classique et informatif qui vaut par ses documents et le bon usage qu’il en est fait.

Man Ray 1890-1976États-Unis
Deidi von Schaewen °1941Allemagne
Après des études de peinture à l’École des Beaux-Arts de Berlin, Deidi von Schaewen choisit la photographie comme moyen d’expression et se fait connaître grâce à ses photos d’architecture. Installée à Paris, elle réalise des films, des vidéos et collabore à des revues internationales.
Heinz Peter Schwerfel °1954Allemagne
Réalisateur de documentaires, Heinz Peter Schwerfel est également auteur et critique d'art. L’entièreté de son travail est consacrée à l’art contemporain. Comme cinéaste, citons 'Plaisirs, déplaisirs le bestiaire amoureux d'Annette Messager' (2001) ou 'Le Monde selon Kapoor' (2010). Ces approches l’ont aussi mené à la fiction avec 'Artcore' (1990) et 'L’Ecriture du Dieu' d’après Jorge Luis Borges (1992).
Rent Man Ray, sa vie, son œuvre using the form