Potiers japonais à l’œuvre

Potiers japonais à l’œuvre

  • 28'
  • 1976
  • Sans paroles
Réalisation : Marty Gross

Image : Keiji Ito | Son : Koji Ohta | Montage : Marty Gross | Production : Marty Gross | Pays : Canada

  • 28'
  • 1976
  • Sans paroles

Résumé

Au sud du Japon les potiers transmettent leur savoir-faire de générations en générations. Le film pénètre dans l'atelier de ces artisans en silence et dans une douce contemplation.

Avis

Un film lié aux gestes d’une profession, d’un artisanat qui impliquent un rapport fort avec la terre, l’eau, le feu, une sensualité des éléments. Au sud du Japon, il y a une tradition de potiers, un savoir-faire qui se transmet dans les familles. Le film ne prétend rien expliquer ou théoriser. Il montre les gestes traditionnels. Il n’y a pas de didactisme, simplement une circulation de la terre aux machines, aux tours, aux produits finis. On entre dans le quotidien d’une production : un apprenti est formé, un orage éclate. C’est beau, c’est simple. Il n’y a aucun commentaire et beaucoup de plans fixes, et le film fait l'effet d'un grand bol d’air frais, une respiration douce et rythmique, dans un monde saturé d’images et de sons.

Marty Gross °1948Canada
Réalisateur et producteur de films éducatifs sur les arts japonais, le cinéma, le théâtre et l'artisanat. En 1975, Marty Gross fonde une société de production de documentaires qui porte son nom.
Rent Potiers japonais à l’œuvre using the form