White Skin Closed Eye

White Skin Closed Eye

  • 24'
  • 2016
  • Sans paroles
Réalisation : Mira de Boose

Image, montage : Mira De Boose |Production : KASK School of Arts à Gand

  • 24'
  • 2016
  • Sans paroles

Résumé

La sculpteuse belge Berlinde De Bruyckere réalise des œuvres aux formes torturées. La jeune réalisatrice Mira de Boose, en passant d'une clinique vétérinaire à l'atelier de l'artiste, suit méticuleusement ces allers et retours entre la vie et la mort, la vie et l'art.

Avis

Dans un hôpital pour les animaux, une naissance a lieu. Le travail des vétérinaires se pose dans sa véracité : chairs blessées, déformées, réparées, recousues... La mort n’est pas loin. Vie et mort, désir et souffrance, force et fragilité, Eros et Thanatos, ce sont là des thèmes chers à la sculpteuse belge Berlinde De Bruyckere.
De l’hôpital à l’atelier de l’artiste, il n’y a qu’un pas que Mira de Boose franchit avec détermination et élégance, attentive aux gestes, à tous les gestes... Le documentaire approche ainsi, avec beaucoup d’originalité, le travail tout aussi original de cette artiste reconnue pour la force visuelle des corps suppliciés - d’êtres humains et de chevaux - qu’elle crée et met en scène. Sans discours, mais par des images et des sons très justes, la cinéaste s’attache avant tout aux lieux et au travail pour mettre en résonance l’art et la vie.

Berlinde de Bruyckere °1964Belgique
Fille de boucher élevée dans une institution catholique, Berlinde de Bruyckere intègre à son œuvre l’iconographie chrétienne, chargée de martyre et de rédemption, et la souffrance de la chair. Elle se délaisse de ses premières sculptures minimalistes pour des scènes plus intimes, figuratives, usant de matières organiques et malléables. Ses installations représentent des cages recouvertes par des couvertures qui en cachent le contenus, inspirées par des images de guerre, du Kosovo et du Rwanda. À la fin des années 1990, Berlinde de Bruyckere commence une série de sculptures de femmes cachées sous des couvertures et dont ne dépassent que les jambes nues, faisant entrer la figure humaine dans son travail.
Mira de Boose Belgique
Cinéaste diplômée du KASK en 2017, Mira de Boose réalise un film sur la sculpteuse Berlinde de Bruyckere, sélectionné dans de nombreux festivals. Elle part ensuite à Téhéran filmer 'I am spring you are earth', qui montre sa fascination pour la poésie et la langue perse.
Rent White Skin Closed Eye using the form