A visit with Pablo Casals

Artiste : Pablo Casals

A visit with Pablo Casals

  • 26'
  • 1955
  • VO EN
Réalisation : Robert Snyder

Image : Jacques Mercanton, Henri Raichi | Son : Norbert Gernolle | Voix : John Rodney | Production : Robert Snyder et 5 Continents | Version originale sous-titrée français | Pays : États-Unis

  • 26'
  • 1955
  • VO EN

Résumé

Le documentaire suit le violoncelliste Pablo Casals dans son village natal en Espagne, où il s'est retiré, et l'accompagne non seulement dans ses activités quotidiennes, ses rencontres et ses déambulations mais s'arrête longuement pour l'écouter jouer.

Avis

Un film simple et juste, tourné en 1955 à la demande du Mannes College of Music. Pablo Casals a 77 ans et vit à Prades, une petite ville des Pyrénées orientale où il est également né. Il s’en est volontairement exilé, en 1936, fuyant la guerre civile et l’installation de la dictature franquiste. Violoncelliste célèbre, remarquable interprète de Bach, il mène là une vie en apparence tranquille. Comme un notable, il se promène sous un parapluie transformé en ombrelle quand le temps change, salué et aimé par toutes et tous. C’est le grand homme d'un village devenu lieu culte de la musique. Sa vie se passe à enseigner et à jouer. On le voit donner une leçon à une élève américaine, modeste et lumineux comme certains très grands maîtres. À l’abbaye de Saint Michel de Cuxa, il joue dans l’église nue et vaste, la suite en sol majeur de Bach. Filmer un musicien est une chose difficile si l’on ne veut pas tomber dans les poncifs ou les virtuosités inutiles du genre. Robert Snyder a pris le parti de la rigueur qui nous permet d’écouter l’émouvante interprétation du maître sans nous distraire par des images inutiles. Un document juste et respectueux.

Pablo Casals 1876-1973Espagne
Violoncelliste, chef d’orchestre et compositeur, Pablo Casals est également pédagogue et fondateur du Festival de Prades, qui porte son nom. Il étudie le violoncelle à Barcelone puis la composition à Madrid et commence à jouer avec Jacques Thibaud et Alfred Cortot, trio mythique de la première moitié du 20e siècle. Fervent défenseur des libertés contre la dictature, il fuit l’Espagne franquiste en 1936 et trouve refuge en France, où il mène une existence solitaire et modeste, portant une foi inébranlable aux valeurs que la musique peut transmettre. Pablo Casals est proposé au Prix Nobel de la paix en 1958.
Robert Snyder 1916-2004États-Unis
Centrant son travail autour de portraits de musiciens et d’écrivains, Robert Snyder propose d’intelligentes et sensibles approches d’Henri Miller (1969), d’Anaïs Nin (1971), d’Igor Stravinski (1955) et de l’interprète Claudio Arrau (1978). Homme de grande culture, il préfère s’effacer derrière les documents laissant ainsi la première place à celui ou celle qui est l’objet de son attention.
Rent A visit with Pablo Casals using the form