Au pays des visages

Artiste : Gisèle Freund
Artistes évoqués :
André BretonJames JoyceVirginia WoolfAdrienne MonnierWalter BenjaminAndré MalrauxHenri MatisseJean CocteauMiguel Ángel AsturiasPaul ValéryRomain RollandAndré GideGeorges Bernard ShawHenri MichauxBoris PasternakBertold Brecht

Au pays des visages

  • 45'
  • 1972
  • VF
Réalisation : Frédéric Rossif

Image : Georges Barsky | Son : Augusto Galli | Montage : Geneviève Winding | Commentaire : textes choisis par Mando Aravantinou dits par Martine
Sarcey et Pierre Vaneck | Coproduction : Télé-Hachette, Bayerischer Rundfunk | Pays : France

  • 45'
  • 1972
  • VF

Résumé

Un portrait de portraitiste, celui de la photographe allemande Gisèle Freund qui côtoya les autrices et auteurs qu'elle immortalisa dans de célèbres clichés comme ceux de Virginia Woolf ou André Malraux.

Avis

Frédéric Rossif a tenté d’aborder l’œuvre immense de Gisèle Freund et nous fait rencontrer la photographe allemande, alors âgée de soixante-quatre ans et réfugiée à Paris. Elle est filmée et montrée au travail c'est-à-dire dans la capture de ce qui la passionne : le visage. Le titre 'Au pays des visages' donne la piste, et oriente le film vers les personnalités littéraires qu’elle a admirablement photographiées, de James Joyce à Virginia Woolf en passant par Adrienne Monnier, Walter Benjamin, André Malraux et tant d'autres. On se laisse emporter avec volupté dans ce pays peuplé de mille visages que l'on découvre ou reconnaît, dans les citations, dans les plans de coupe du paysage et les interviews. La présentation quelque peu dictionnaire des artistes, les deux voix des commentateurs qui s'entremêlent nous font pénétrer une époque révolue. Un film historique que la sensibilité actuelle reçoit avec émotion et surprise.

Gisèle Freund 1912-2000France
Née en Allemagne, Gisèle Freund, se réfugie à Paris en 1933 à cause du régime d'Hitler. Issue d’une famille bourgeoise intellectuelle, c'est son père, collectionneur d’art, qui lui avait offert son premier appareil photo à l'adolescence, un Leica. Elle démarre sa carrière en tant que portraitiste, photographiant notamment les écrivaines et écrivains. Elle s’est installée en Aregentine pour fuir la France occupée, et documente le pays dans un style qui mêle journalisme et photographie. À son retour, en 1948, elle est d'ailleurs embauchée comme photojournaliste par l'agence Magnum. À travers ses deux passions, Gisèle Freund a témoigné des figures et des événements de ce siècle dans un contexte de guerre.
Frédéric Rossif 1922-1990France
Collaborateur à la Cinémathèque française, Frédéric Rossif organise un festival d'avant-garde à Antibes en 1949 et 1950. Il entre à l'ORTF en 1952 et se spécialise dans le documentaire animalier et le documentaire de montage avec des images d'archives. Il réalise également des portraits d'artistes sur Georges Braque, Georges Mathieu ou encore Pablo Picasso et collabore étroitement avec des compositeurs (Jean-Michel Jarre, Vangelis).
Rent Au pays des visages using the form