De larges détails : sur les traces de Francis Alÿs

Artiste : Francis Alÿs

De larges détails : sur les traces de Francis Alÿs

  • 55'
  • 2006
  • VO ES stFR
Réalisation : Julien Devaux

Image : Julien Devaux | Son : Cristian Manzutto | Production : Atlante Productions, 43 films, Scope Invest | Pays : France, Belgique

  • 55'
  • 2006
  • VO ES stFR

Résumé

Un portrait de Francis Alÿs réalisé par celui qui filme habituellement ses performances. Julien Devaux nous plonge dans l'atelier, les recherches et les installations de l'artiste belge contemporain.

Avis

Artiste contemporain, Francis Alÿs est à la fois peintre, vidéaste, interventionniste urbain et, à sa façon, alchimiste. Il chasse aussi les tornades. Parti de Belgique voilà quinze ans pour s’installer à Mexico, il a fait de la mégalopole un laboratoire à la mesure de sa quête inlassable, et de ses étranges promenades un art : laisser couler de la peinture derrière lui, tirer un jouet aimanté qui se couvre de métaux variés, faire glisser une pain de glace jusqu’à ce qu’il n’en reste rien. Faire partager cinématographiquement cette démarche, c’est d’abord tenter de comprendre la relation de l’homme à la ville, comprendre leurs jeux, les règles de ces jeux et y jouer soi-même avec des images, des sons et des mots. Ce film propose de parcourir une ville pour comprendre une œuvre, de voir comment la relation Alÿs/Mexico nous renvoie aux questions du voyage, de l’ouverture aux autres et à soi-même.

Francis Alÿs °1959Belgique
Architecte de formation, c’est ce métier qui amène Francis Alÿs à s'installer à Mexico, ville alors ravagée par le séisme de 1985. Commence alors une pratique artistique intense, allant de la performance vidéo au film documentaire en passant par la photographie et la peinture. Dans l’action 'The Collector', Francis Alÿs promène un étrange objet à roulettes, sorte de chien couvert d’aimants, qui collecte les objets métalliques et documente, par la vidéo, la vie nocturne mexicaine. Mêlant art et pratique sociale, ses performances décalées et absurdes se posent comme des occupations politiques et poétiques de l’espace urbain, qui semblent questionner les conséquences de l’anodin dans un monde globalisé.
Julien Devaux Belgique
Originaire de Tournai, Julien Devaux a étudié les Beaux-Arts en Angleterre, puis l’histoire de l’art à Paris. Après une carrière de monteur dans le documentaire, il a réuni ses deux passions en partant filmer un artiste et ami, Francis Alÿs avec lequel il n'a plus cessé de travailler. Il réalise 'Trait pour Trait', un film sur une copiste du tableau 'La Raie' de Jean Siméon Chardin.
Rent De larges détails : sur les traces de Francis Alÿs using the form