Goldframe

  • 5'
  • 1969
  • VO EN
Réalisation : Raoul Servais

Scénario: Raoul Servais | Animation: Willy Verschelde |Décors: Paul Van Gysegem | Musique: Duncan Calyer & Paul Van Gysegem | Production: Absolon Films/Anagram | Pays : Belgique

  • 5'
  • 1969
  • VO EN

Résumé

Goldframe est un producteur mégalomane qui a décidé de livrer un combat contre tout et même contre lui.

Avis

Jason Goldframe est la caricature du producteur hollywoodien, embonpoint, tyrannie et mégalomanie : un cocktail gagnant. Son but ? Être le meilleur en tout, le premier sur tout. Le soir, lorsqu’il quitte son bureau, Goldframe ne rentre pas chez lui, il s’enferme dans un studio pour un exercice particulier : un combat régulier avec son ombre.
Ce film très court (4 minutes en noir et blanc crayonné) parvient à installer en quelques secondes une atmosphère de film noir américain. Si ici, le noir et blanc a été choisi uniquement pour des raisons économiques, il s’avère être un atout réel qui participe pleinement à la réussite de ce métrage. De même, les voix anglaises d'Arthur Sharr et Charles Besterman donnent aux personnages crédibilité et expressivité. Les deux acteurs appartiennent à The American Little Theatre, une troupe de théâtre fondée en 1968 par des membres de la communauté anglo-américaine de Bruxelles et à laquelle Raoul Servais fera de nouveau appel pour 'Operation X-70'.

Raoul Servais °1928Belgique
À l'Académie des Beaux-Arts de Gand où il fait ses études, Raoul Servais reviendra plus tard en tant que professeur et créera un département de cinéma d’animation d’une renommée internationale. D’abord peintre et graphiste, il se lance dans l’animation. Son premier film en 1957 'Lumières du port' attire immédiatement l’attention par sa grande originalité. À partir de ce moment, il ne cesse plus de réaliser des courts-métrages qui gagnent de multiples récompenses à Venise, à Cannes où il obtient la Palme d’Or avec 'Harpya'. Il consacre les années 1980 à la réalisation d’un long-métrage 'Taxandria', film pour lequel il utilise l’univers graphique de François Schuiten.
Rent Goldframe using the form