Ingres [2] Portraits

Ingres [2] Portraits

  • 26'
  • 2009
  • VF
Réalisation : Hector Obalk

Scénario : Hector Obalk | Image : Yvan Schreck | Montage : Hector Obalk, Therry Paul Benizeau, Maria Guidone | Son : Thomas Joussot | Musique : Raphaël Perraud | Production : Esthonews, ARTE France, CNC | Pays : France

  • 26'
  • 2009
  • VF

Résumé

Le critique d'art Hector Obalk se lance, avec son enthousiasme légendaire, dans une analyse des portraits du peintre français Jean-Auguste-Dominique Ingres.

Avis

Avec la verve et la pétulance qui le caractérise, Hector Obalk se lance dans les portraits de Jean-Auguste-Dominique Ingres pour en dévoiler toute l’originalité, la beauté, les recoins cachés, les ombres et les lumières, les incongruités, les ironies et les distorsions anatomiques. Mille et un petits détails que son regard passionné et passionnant met en scène à travers ses cadrages, ses ordinateurs, ses gros plans, ses commentaires à la fois érudits et exaltés et sa mise en scène de lui-même, joyeuse et ludique. Ce qui se communique dans les films d’Hector Obalk, c’est avant tout une passion du regard que ses films mettent en scène magistralement.

Jean-Auguste-Dominique Ingres 1780-1867France
Élève dans l’atelier de Jacques-Louis David et fervent admirateur de Raphaël, Jean-Auguste-Dominique Ingres se maintient dans la tradition du classicisme et se montre dessinateur hors pair. Ses premiers tableaux ne rencontrent cependant pas l’adhésion de la critique parisienne et Ingres s’en va vivre à Rome puis à Florence, où il trace de grandes compositions historiques, parfois froides, mais également et surtout des nus et des portraits d’une grande sensualité. Il ramène en France 'L’Apothéose d’Homère', 'La Baigneuse de Valpinçon', 'Angélique' ou encore le portrait de la Zélie. Son œuvre est très abondante et le Musée de Montana, sa ville natale, fait état d’une collection de milliers de ses dessins et croquis.
Hector Obalk °1960France
Auteur et réalisateur de la collection Grand’Art pour Arte France, qui se veut un parcours de toute l’histoire de l’art, Hector Obalk est historien d’art et écrivain dont la position se revendique généraliste et vulgarisatrice. Il a ainsi réalisé plus de deux cent cinquante petits films, il participe à de nombreuses émissions de télévisions, écrit régulièrement dans des journaux. Auteur de nombreux essais sur l’art moderne et contemporain, il est spécialiste de l’histoire de la typographie et de Marcel Duchamp, dont il a édité la correspondance. Par ses diverses formations aux métiers du graphisme et du cinéma, du fait de son approche résolument transversale des domaines de l’art et de la culture, Obalk mêle à ses productions aux contenus pointus des approches humoristiques et une fantaisie qui lui ont permis de se faire connaître du grand public.
Rent Ingres [2] Portraits using the form