Le regard captif : “Le Bain turc” de Jean-Auguste-Dominique Ingres

Le regard captif : “Le Bain turc” de Jean-Auguste-Dominique Ingres

  • 26'
  • 1990
  • VF
Réalisation : Alain Jaubert

Scénario, commentaire : Alain Jaubert | Image : Claude Gaspari, Pierre-Yves Bastard | Son : Bruno Besse | Montage : Graziella Bussi | Voix : Marcel Cuvelier, Paul Barge, Marc Zammit | Production : La Sept, FR3, Musée du Louvre, Delta Image | Pays : France

  • 26'
  • 1990
  • VF

Résumé

Un épisode de la célèbre série Palettes qui analyse 'Le Bain Turc' que le peintre français Jean-Auguste-Dominique Ingres réalisa à l'âge de quatre-vingts ans à la demande du Prince Napoléon.

Avis

C’est à quatre-vingts ans que Jean-Auguste-Dominique Ingres peint 'Le Bain turc', tableau commandé par le Prince Napoléon. La toile lui sera rendue un an après car décidément la Princesse Clothilde ne s’habituait pas à voir, dans son salon, ces vingt-cinq femmes vraiment trop nues et lascives, quand bien même le peintre ait respecté les conventions de l’époque sur la représentation du sexe féminin. Alain Jaubert souligne la permanence du thème de la baigneuse et de l’odalisque dans l’œuvre d’Ingres, qu’il soit justifié ou non par un prétexte mythologique ou historique. Il insiste aussi sur les méthodes de travail du peintre qui faisait de nombreux dessins préparatoires en s’inspirant des détails des gravures orientalistes qui lui servaient de documentation, attitudes qu’il faisait prendre ensuite à ses modèles. Il en vient ensuite à l’analyse de ce fascinant tableau rond qui met dans la position du voyeur qui regarde par le trou de la serrure. Si elle a perdu son aura de scandale, cette toile garde son statut de chef-d’œuvre.

Jean-Auguste-Dominique Ingres 1780-1867France
Élève dans l’atelier de Jacques-Louis David et fervent admirateur de Raphaël, Jean-Auguste-Dominique Ingres se maintient dans la tradition du classicisme et se montre dessinateur hors pair. Ses premiers tableaux ne rencontrent cependant pas l’adhésion de la critique parisienne et Ingres s’en va vivre à Rome puis à Florence, où il trace de grandes compositions historiques, parfois froides, mais également et surtout des nus et des portraits d’une grande sensualité. Il ramène en France 'L’Apothéose d’Homère', 'La Baigneuse de Valpinçon', 'Angélique' ou encore le portrait de la Zélie. Son œuvre est très abondante et le Musée de Montana, sa ville natale, fait état d’une collection de milliers de ses dessins et croquis.
Alain Jaubert °1940France
Journaliste, producteur et réalisateur de télévision, Alain Jaubert enseigne à l’École des Arts Décoratifs de Paris. Il produit, entre autres, pour l’INA et le CNRS des films documentaires et, dans le cadre de l'émission Océaniques, fait de nombreux entretiens avec des écrivains : Jorge Luis Borges, Umberto Eco, Octavio Paz, René Girard... Il est l’auteur-réalisateur de la série Palettes.
Rent Le regard captif : “Le Bain turc” de Jean-Auguste-Dominique Ingres using the form