Le retable en morceaux : Sassetta

Artiste : Sassetta

Le retable en morceaux : Sassetta

  • 26'
  • 1990
  • VF
Réalisation : Alain Jaubert

Scénario, commentaire : Alain Jaubert | Image : Joseph Ort-Snep | Montage : Charlotte Boigeol | Musique : Guillaume Dufay, Arnold Schoenberg | Voix : Marcel Cuvelier | Production : La Sept, FR3, Musée du Louvre, Delta Image | Pays : France

  • 26'
  • 1990
  • VF

Résumé

Un épisode de la célèbre série Palettes qui analyse la retable de Saint François, peint par Sassetta au XVe siècle pour l’église de Borgo Sansepolcro et qui fut démantelé au XVII puis reconstitué deux siècles plus tard.

Avis

Autour du retable de Saint François, peint par Sassetta pour l’église de Borgo Sansepolcro, Alain Jaubert met en œuvre la méthodologie et l’érudition qui font l’intérêt de la série Palettes. Il s’attarde d’abord à retracer l’histoire, les aventures et les mésaventures d’un polyptyque célèbre. Au départ, une commande ecclésiastique puis une exécution lente (elle a pris sept ans), ce qui s’explique par l’ampleur de l’œuvre et la complexité des opérations de préparation. Démantelé au XVIIe siècle (passé de mode sans doute), le puzzle des panneaux dispersés sera reconstitué dans les années 1900 par le critique d’art Bernard Berenson qui trouvera des pièces à conviction dans les collections et les musées européens et américains. En Sherlock Holmes de l’histoire de l’art, lui et d’autres relèvent des indices pour arriver à identifier vingt-six fragments et à émettre des hypothèses sur leur place dans la composition d’ensemble. Avec la même rigueur, la deuxième partie du film analyse le travail de Sassetta. Comment il se situait dans la mise en place des règles de la perspective, ce qu’il connaissait de l’anatomie et ce qu’il en faisait dans le rendu des corps et des visages. Sans oublier son sens du récit (un retable était un livre d’images qui racontait aux fidèles la vie du Christ et des saints) et son organisation de la composition qui est construite sur un jeu de regards.

Sassetta 1392-1451Italie
Peintre de style gothique, Stefano di Giovanni dit Sassetta est l’élève présumé de Paolo di Giovanni Fei avant de former lui-même des disciples à Sienne et à Florence. Il associe la grâce siennoise au modelé plus vigoureux de Masaccio, l’idéalisme au réalisme et aime les détails pittoresques. Sa première œuvre connue est le retable peint pour L'Arte della lana, aujourd’hui dispersé. En 1437, Sassetta reçoit la commande de l'œuvre la plus monumentale et prestigieuse du 15e siècle siennois, un polyptyque pour l'église Saint-François de Borgo San Sepolcro. Dans cet ensemble composé de cinq panneaux et d'une prédelle, l’art du peintre atteint sa plus haute expression par l’alliance subtile de lucidité et de lyrisme, de puissance plastique et de grâce, témoins de son génie.
Alain Jaubert °1940France
Journaliste, producteur et réalisateur de télévision, Alain Jaubert enseigne à l’École des Arts Décoratifs de Paris. Il produit, entre autres, pour l’INA et le CNRS des films documentaires et, dans le cadre de l'émission Océaniques, fait de nombreux entretiens avec des écrivains : Jorge Luis Borges, Umberto Eco, Octavio Paz, René Girard... Il est l’auteur-réalisateur de la série Palettes.
Rent Le retable en morceaux : Sassetta using the form