Magritte ou la leçon de choses

Artiste : René Magritte

Magritte ou la leçon de choses

  • 15'
  • 1960
  • VF
Réalisation : Luc de Heusch

Image : Freddy Geilfus, Oleg Tourjansky | Montage : Suzanne Baron | Textes : René Magritte lu par Serge Sauvion | Production : Ministère de l’Instruction Publique, RTBF | Pays : Belgique

  • 15'
  • 1960
  • VF

Résumé

Une rencontre avec René Magritte mais surtout une plongée dans son univers, qui contamine totalement le film et le transforme, lui aussi, en objet surréaliste.

Avis

Au départ, une commande de la télévision, un artiste affable et disponible, juste avant que la gloire internationale ne le saisisse, et un texte de Breton 'La leçon des choses', dix lignes merveilleuses qui disent que les objets doivent être pris au sérieux. René Magritte est ici situé dans son travail de poète, de visionnaire, de perturbateur de mots et d’images. Ce n’est pas par hasard qu’on ne le verra pas se débattre avec sa toile et ses pinceaux. Peindre est pour lui l’acte intermédiaire entre une proposition poétique et la perturbation des titres. Tout le film va se jouer sur la transformation des objets, la rupture des apparences, l’envers des choses. Il y a la présence de Magritte, ses textes lus en off par un comédien, ses proches surréalistes réunis bourgeoisement pour de grandes trouvailles littéraires et son univers pictural dans lequel Luc de Heusch se glisse jusqu’à l’entrée en "Magrittie" où les tableaux sont filmés décadrés, en continu, tels un monde cohérent mais étrange qui se termine sur un rêve minéral et l’idée d’éternité.

René Magritte 1898-1967Belgique
Ayant grandi dans un environnement instable, c'est assez jeune que René Magritte se met à la peinture. Il étudie à l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles où il réalise ses premières oeuvres. Intéressé à la fois par le mystère, la réalité et l’imaginaire, il se concentre sur le sentiment du réel, une vision personnelle et développe différentes techniques artistiques qui lui sont propres ("surréalisme au soleil" ou "période vache"). Magritte devient une figure majeure du surréalisme belge et s'entoure d'artistes qui influencent son travail. Les années 1950 et 1960 lui permettent d'asseoir sa stature en développant les images magrittiennes qui font son succès. Un musée bruxellois lui est dédié.
Luc de Heusch 1927-2012Belgique
Cinéaste, ethnologue, écrivain, professeur à l’Université Libre de Bruxelles et à l'École des Hautes Études, ami de Jean Rouch et de Germaine Dieterlen, Luc de Heusch a publié des ouvrages sur les mythes et la royauté en Afrique qui font autorité. CoBrA l'ouvrira à la peinture, Henri Storck au cinéma. Il a tourné de nombreux films en Afrique, ainsi que des films sur des artistes belges. La fiction ne le tentera qu’une fois avec 'Jeudi on chantera comme dimanche' qu'il tourne en 1967.
Rent Magritte ou la leçon de choses using the form