Mais ailleurs c’est toujours mieux

Artiste : Chantal Akerman

Mais ailleurs c’est toujours mieux

  • 4'
  • 2016
  • VO EN st FR
Réalisation : Vivian Ostrovsky

Image : Vivian Ostrovsky, Ruti Gadish | Montage : Ruti Gadish | Musique : Sonia Wieder-Atherton

  • 4'
  • 2016
  • VO EN st FR

Résumé

La cinéaste expérimentale Vivian Ostrovsky signe un court hommage à son amie cinéaste Chantal Akerman et mêle leurs films respectifs. Quarante années d'amitié condensées en quatre minutes...

Avis

Vivian Ostrovsky et Chantal Akerman étaient deux amies. Deux amies cinéastes, de longues dates.
Ces dates importantes, Vivian les égrène durant ce petit film hommage, des dates dans le désordre des souvenirs, un peu en vrac, comme les émotions.
2005 : Chantal demande à Vivian de lui trouver un appartement à Tel Aviv près de la plage dans lequel elle va s'enfermer durant 1 mois. Cet enfermement donnera naissance à un film : 'Là bas’.
1974 : dans un cinéma dépeuplé à 10h du matin Chantal montre à Vivian son premier film 'Saute ma ville’.
2014 : rendez-vous dans un café à Tel Aviv.
Mais 2015 arrive. Il est 2h du matin. Et là au milieu de cette nuit qui déjà se glace, une voix annonce qu'il n'y aura plus de rencontre, plus jamais.
Alors Vivian part sur les traces de son amie disparue, les livres, les films qui eux restent et continuent de raconter pour toujours.

Chantal Akerman 1950-2015Belgique
Vivian Ostrovsky °1945États-Unis
Rent Mais ailleurs c’est toujours mieux using the form