Son chant

  • 12'
  • 2020
  • VF
Réalisation : Vivian Ostrovsky
  • 12'
  • 2020
  • VF

Résumé

En parcourant ses archives vidéos tournées il y a longtemps, la cinéaste expérimentale Vivian Ostrovsky redécouvre une séquence nocturne oubliée de la réalisatrice belge Chantal Akerman en compagnie de la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton. Ce moment retrouvé l’incite alors à s'intéresser de plus près au travail sonore des films d’Akerman et à la collaboration étroite qui a lié ces deux femmes sur plus de 20 films.

Avis

Au commencement, étaient les notes envoûtantes du violoncelle de Sonia Wieder-Atherton. Puis, les personnages qui marchent dans les films de Chantal Akerman y répondent tout à coup comme une pièce musicale finement orchestrée. Deux femmes artistes, deux femmes accordées qui ont travaillé ensemble sur plus de 20 films. À gauche de l'écran la cinéaste tape passionnément un scénario sur sa machine, pendant qu'à droite de l'écran la violoncelliste frappe les cordes de son archet avec la même passion. La musicienne et la cinéaste, le son et le silence : entre les deux, l'art du montage de Vivian Ostrovsky qui nous embarque pour une grande aventure en peu de temps. Split-screens, ondulations sonores, raccords visuels étonnants, le travail du son dans le travail de Chantal Akerman se dévoile ici de manière éclatante et sensorielle.

Chantal Akerman 1950-2015Belgique
Sonia Vieder Atherton °1961France, États-Unis
Vivian Ostrovsky °1945États-Unis
Rent Son chant using the form