Max Deutsch, un pédagogue rebelle

Artiste : Max Deutsch
Artistes évoqués :
Alan BergArnold SchönbergAnton Webern

Max Deutsch, un pédagogue rebelle

  • 65'
  • 1998
  • VF
Réalisation : Mustapha Hasnaoui

Image : Jacques Gaudin | Son : André Sikierski, Laurent Malan | Documentation : Anne Connan | Montage : Stéphane Huter | Productrice : Claude Guisard | Production : INA, La Sept/Arte

  • 65'
  • 1998
  • VF

Résumé

Seize ans après sa disparition, un document complet sur la vie de Max Deutsch et la place qu’a tenue dans le monde la musique ce disciple d'Arnold Schönberg.

Avis

Seize ans après sa disparition, un remarquable document sur la vie de Max Deutsch et la place qu’a tenue dans le monde la musique ce disciple d'Arnold Schönberg. Sa date de naissance (1892) a fait de ce juif viennois, issu d’un milieu aisé et cultivé que sa mère amenait entendre Gustav Mahler avant qu’il ne sache lire et écrire, un témoin de toutes les tragédies du vingtième siècle. Les deux guerres mondiales, la montée du nazisme et son engagement politique d’extrême-gauche dans le groupe Spartakus qui a donné naissance au Parti Communiste allemand en 1918, sont intimement liés à la formation de sa personnalité généreuse. Son engagement politique n’était que le reflet de son engagement révolutionnaire dans les transformations musicales qui allaient marquer le siècle. À Paris, où il se réfugie, il va transmettre à des générations de compositeurs l’enseignement d'Arnold Schönberg et de son 'Traité d’harmonie' ainsi que les recherches d'Alan Berg et d'Anton Webern. Le réalisateur a bénéficié de documents d’archives exceptionnels, dont un très long entretien avec Max Deutsch qui conduit le film. Sa présence de vieux monsieur impérieux et impérial emplit l’image. Mustapha Hasnaoui a su monter les extraits de film, les entretiens, les images d’actualité, avec un grand dynamisme. Les citations musicales sont filmées sur des images de Vienne, Amsterdam ou Paris qui accompagnent parfaitement les circulations de ce nomade européen. Un document passionnant sans aucun didactisme.

Max Deutsch 1892-1982Autriche
Musicien, chef d’orchestre et compositeur, Max Deutsch est d'abord l'élève puis l'assistant de Arnold Schönberg. Devenu à son tour pédagogue, il enseigne à la Sorbone et à l’École Normale de Musique de Paris où il forme plus de trois cents musiciens et musiciennes du monde entier, dont Sylvano Bussoti, Henri Dutilleux, Eugène Kurtz, Luis de Pablo...
Mustapha Hasnaoui 1952-2011Tunisie
Réalisateur de documentaires de création et de commande, Mustapha Hasnaoui collabore régulièrement au magazine Métropolis d’Arte. Depuis 1990, l’orientation de son travail couvre essentiellement les registres de l’art : le design avec 'Abdi, Chérif, Yamo designers' (1993), la musique avec 'Essyad, musicien' (1994), 'Max Deutsch, un pédagogue rebelle' (1998), et la littérature avec 'Les Belles étrangères' sur l’Égypte (1994).
Rent Max Deutsch, un pédagogue rebelle using the form