Sol LeWitt

Artiste : Sol LeWitt

Sol LeWitt

  • 72'
  • 2012
  • VO EN/NL stFR
Réalisation : Chris Teerink

Scénario : Chris Teerink | Image : Jacques Laureys, Chris Teerink | Son : Wouter Veldhuis, Mark Wessner | Montage : Chris Teerink, Jan Wouter van Reijen | Musique : Rutger Zuydervelt, Machinefabriek | Production : DocEye Films, AVRO Television, avec l’aide du Netherlands Film Fund et Dutch Cultural Media Fund | Pays : Pays-Bas

  • 72'
  • 2012
  • VO EN/NL stFR

Résumé

Comment faire le portrait d'un artiste qui se dérobe au portrait ? Chris Teerink arpente les œuvres de Sol LeWitt et les lieux où il vécut avec délicatesse, laissant en voix off les quelques interviews du peintre. Et tandis que l'artiste s'explique comme pour mieux se dérober, les œuvres parlent bel et bien de sa quête de l'épure et du silence qui va avec.

Avis

En dépit de son succès et de sa notoriété, Sol LeWitt est resté, tout au long de sa vie, un homme discret. Il refusa tous les prix, n’accepta jamais de se laisser photographier et n’accorda que de très rares interviews... Comment, alors, réaliser le portrait d’un artiste qui refusait de se montrer ? En laissant son œuvre parler pour lui, car c’est avant tout l’œuvre qui prime chez Sol LeWitt, rien d’autre. De même, l’artiste évacue tout contenu subjectif pour ne retenir que le concept, réduisant ainsi son art au strict minimum. "Pour progresser, il faut revenir à l’essence", estimait-il. Ses fresques murales seront exécutées par des assistants afin d’en gommer toute forme de subjectivité. À la base, elles reposent sur une idée d’une apparente simplicité, dont se dégage une beauté visuelle et intellectuelle subjuguante.
Centré sur les peintures murales, le documentaire de Chris Teerink réussit à capter avec brio la grande rigueur du travail de l’une des figures emblématiques de l’art conceptuel mais aussi la sensibilité d’une recherche généreuse à l’émouvante beauté.

Sol LeWitt 1928-2007États-Unis
Artiste conceptuel et minimaliste des années 1960, Sol LeWitt est l’une des plus grandes influences de l’art contemporain tant par ses œuvres que les écrits qu’il laisse. "L’idée devient une machine qui fabrique de l’art.", écrit-il dans un essai. Alors qu'il travaille comme libraire à la boutique souvenir du MoMA de New York, il rencontre Robert Ryman, Dan Flavin et Robert Mangold et entre dans le milieu de l’art, pour un mouvement qui va en s’éloignant du modernisme. Il dessine directement sur les murs des galeries et explore la relation entre l’art et l’espace par des lignes systématisées. Son œuvre célèbre, 'Sculpture Series', est composée d’arrêtes qui forment un assemblage de cubes modulaires.
Chris Teerink °1966Pays-Bas
D'abord photographe, puis réalisateur de documentaires et monteur, Chris Teerink réalise divers films sur les arts plastiques. En 2012, son documentaire 'Sol LeWitt' sort en salles aux Pays-Bas et aux États-Unis. Parmi les autres longs-métrages documentaires, citons 'Songs Along a Stony Road' sur la musique dans la vie de la minorité hongroise en Roumanie (2011), et 'In the Shadow of the Light' (2007) sur le cinéaste expérimental et fondateur d'Anthology Film Archives à New York, Jonas Mekas.
Rent Sol LeWitt using the form