Bouche sans fond ouverte sur les horizons

Artiste : Georges Moinet

Bouche sans fond ouverte sur les horizons

  • 30'
  • 1981
  • VF
Réalisation : Thierry Zéno

Image : Alessandro Ussai | Son : Roger Cambier | Montage : Thierry Zéno | Production : Zéno Films | Pays : Belgique

  • 30'
  • 1981
  • VF

Résumé

Le réalisateur belge Thierry Zéno part à la rencontre de Georges Moinet, schizophrène interné depuis quinze ans dans un hôpital psychiatrique Devant la caméra, l'homme jusqu'alors totalement muet retrouve la parole, montre ses dessins, explique ses méthodes et ses visions.

Avis

Un couloir, des cours, des salles communes qui sentent l’hôpital. Georges Moinet vit là depuis quinze ans. Il est schizophrène. Il peint. Il a refusé de parler pendant de longues années. Maintenant, devant la caméra de Thierry Zéno, il le fait. Il lit des papiers, explique ses tableaux et sa conception du monde qu’ils illustrent, une cosmogonie personnelle liée au fonctionnement du cerveau et de la cellule, à l’univers animal. Le discours est à peine audible, cohérent dans la logique de la "folie", dans un postulat de démiurge et d’autodidacte. Georges Moinet parle en voix off ou en son direct. À l’arrière-plan, des bruits d’asile avec un écho et un brouhaha de salle commune. Thierry Zéno a choisi de filmer le visage du peintre comme ses tableaux, en gros plan. Il se rapproche des yeux, de la bouche, de la barbe, du menton, comme il capte un fragment de tableau. Dans l’art brut, plus encore qu’ailleurs, la personnalité et la création sont étroitement liées. Le rapport au monde et l’œuvre aussi. Une approche sans complaisance d’un sujet difficile, et une mise en mots d'une grande inventivité.

Georges Moinet Belgique
Peintre et écrivain, Georges Moinet vit dans un asile psychiatrique près de Namur à cause de sa schizophrénie. Il souffre d’un mutisme complet pendant dix ans. L'artiste demeure relativement peu connu.
Thierry Zéno 1950-2017
Une des fortes personnalités du cinéma belge. Il a commencé avec "Vase de noces", un film culte, transgressif, qui a fait scandale et lui a valu l’estime de tous les dadaïstes du 7ème art. Depuis, un peu en marge de la fiction, il fait une oeuvre de cinéaste ethnologue (avec des points de vue très personnels - la mort ou le temps et la durée) et de cinéaste qui s’intéresse aux arts plastiques mais toujours en se confrontant à des personnalités marginales ou sulfureuses.
Rent Bouche sans fond ouverte sur les horizons using the form