Maîtres des rues – Les peintres populaires du Zaïre

Artistes évoqués :
Cheri SambaMokéMaître Syms

Maîtres des rues – Les peintres populaires du Zaïre

  • 54'
  • 1989
  • VF
Réalisation : Dirk Dumon

Idée : Dirk Dumon et Jean-Pierre Jacquemin | Image : Dieter Van Leemputten | Son : Daniel Pilatte | Montage : Gilberte Coenen | Commentaire : Jean-Pierre Jacquemin | Coproduction : Cobra Films, BRT, CBA | Pays : Belgique

  • 54'
  • 1989
  • VF

Résumé

Au Congo, dans les années 1980, les murs ont la parole. Pays des libertés bafouées et des âmes meurtries par une colonisation violente, la rue apparaît ici comme le lieu de tous les possibles. Un voyage au pays des images où certains de ces artistes de rue sont devenus des célébrités.

Avis

En plein cœur des années 1980, à Kinshasa, à Kisangani, dans les boutiques, les bars, les petits ateliers, les artistes ont pris possession des murs de la ville. Enseignes, saynètes pleines d’humour, fresques spontanées pour faire la morale, appâter le chaland, dénoncer la politique ou simplement pour se faire plaisir, il y a, dans tout le pays, une explosion de créativité qui fait partie intégrante de la vie quotidienne. Les mythes les plus anciens du pays sont dépeints avec hyper-réalisme et beaucoup de sensibilité par ces artistes de rues autodidactes. Le film part à la rencontre d'un dizaine d'artistes dont certains sont devenus très connus comme Chéri Samba, Moké, Syms ou Mbuecky. Dirk Dumon nous propose un voyage au pays des images qui amusent (des sirènes boivent de la bière, des singes font du vélo) et qui dénoncent le colonialisme. Les peintres sont interviewés. Ils parlent de leur inspiration et de leur imaginaire qui ouvrent sur un univers de fantasmes et de réalités : la bible, la mythologie, l'Indépendance, la vie ordinaire avec les difficultés économiques, les affaires d’amour, etc. On entre là dans un univers coloré, original, humoristique et dans lequel la société congolaise est mise à nue.

Dirk Dumon °1943Belgique
Après des études de réalisation, Dirk Dumon devient assistant de Paul Haesaerts pour le film 'Breughel' en 1967. Il a depuis réalisé une cinquantaine de documentaires dans le domaine socioculturel et des sciences humaines ('Maîtres des rues', '500 ans de solitude').
Rent Maîtres des rues – Les peintres populaires du Zaïre using the form