Portrait de mon père aquarelliste

Artiste : Roger Gobron

Portrait de mon père aquarelliste

  • 36'
  • 1987
  • VF
Réalisation : Jean-Noël Gobron

Scénario, image : Jean-Noël Gobron | Son : Richard Verthe | Montage : Monique Rysselinck | Coproduction : Alcyon Film, Atelier Jeunes Cinéastes, avec l’aide du Ministère de la Communauté française de Belgique | Pays : Belgique

  • 36'
  • 1987
  • VF

Résumé

Le portrait d’un père aquarelliste réalisé par un fils cinéaste. Hommage et album de famille, cette biographie intime et tendre présente une œuvre paysagiste.

Avis

Ce portrait d’un père aquarelliste réalisé par un fils cinéaste est film affectif. En voix off et à la première personne, le réalisateur explique l'envie de ce film et raconte la vie de celui qui vient de mourir et qu’il a filmé dix ans durant. Pieux hommage. On entre dans un album de famille avec une succession de métiers, de maisons et différentes épouses. C’est touchant et intime mais aussi axé autour de la réflexion que Roger Gobron fait sur son métier, l’aquarelle. Il parle de l’eau qui mène la danse, de sa vie passée à l’apprivoiser, de ses recherches pour faire évoluer une technique qui passe pour mineure, lui donner la force de la peinture à l’huile. Il dit ses sources d’inspiration liées aux paysages de la Flandre, à l’expressionnisme, expose ses techniques, ses recherches. Autour de sa présence de patriarche, une biographie affectueuse et la présentation d’une œuvre (certes mineure) filmée tendrement.

Roger Gobron 1899-1985Belgique
Après des études à l’Académie des Beaux-Arts, Roger Gobron fait avec désinvolture trente-six métiers différents : musicien, exploitant de cinéma, gestionnaire d’une pension de famille. Mais la grande passion de sa vie est l’aquarelle. S’il s’y intéresse dans un premier temps de manière classique, la rencontre avec les expressionnistes flamands va modifier radicalement son style et sa technique. Il est probablement le seul peintre au monde à avoir expérimenté à ce point l’aquarelle, et ce durant toute sa vie, jusqu’à lui conférer la dimension et la durabilité de la peinture à l’huile. Roger Gobron poursuit son travail loin du monde de l’art, qui s’intéresse à son œuvre dans ses dernières années.
Jean-Noël Gobron °1954Belgique
Après des études de cinéma au RITS et à Saint-Luc, Jean-Noël Gobron travaille comme caméraman et poursuit une œuvre personnelle de documentariste avec 'Satori Stress' (1983) et 'Ce besoin de magie' (1989).
Rent Portrait de mon père aquarelliste using the form