Parole Dipinte – Il Dramma Di Cristo Narrato Da Giotto

Artiste : Giotto

Parole Dipinte – Il Dramma Di Cristo Narrato Da Giotto

  • 15'
  • 1966
  • VO IT stFR
Réalisation : Luciano Emmer

Photographie : Elio Bisignani | Musique : Stefano Savi | Commentaire : Giancarlo Maestri | Production : Film 7 International

  • 15'
  • 1966
  • VO IT stFR

Résumé

Emmer reste fidèle au principe qu’il a établi pour sa série Parole dipinte : "La caméra lit les histoires et les légendes que les grands artistes du passé ont racontées, comme si elles avaient été écrites sur un livre d’images ouvert devant les yeux de tout le monde, mais qui jusqu’à aujourd’hui n’auraient été compris que par un petit nombre."

Avis

Entre 1304 et 1306, Giotto peint les célèbres fresques à l’intérieur de la chapelle édifiée par Enrico Scrovegni à l’Arena de Padoue. Elles sont composées de différents panneaux représentant, sur les côtés et autour du chœur, les scènes de la vie du Christ et celles de la vie de Joachim et de la Vierge, et occupant tout le mur d’entrée, le Jugement Dernier. Par leur puissance expressive et dramatique, ces fresques forment une œuvre capitale de Giotto, avec celles de la basilique d’Assise.
Luciano Emmer retourne à Padoue, plus de vingt ans après 'Racconto da un affresco' (1940-1946), dans la chapelle des Scrovegni où se trouvent les fresques de Giotto. Il garde la trame de ce premier film (raconter la vie du Christ à partir des fresques) et son principe d’immersion dans la peinture, mais cette fois en couleurs. Il ajoute une première partie didactique (la présentation historique de la chapelle et des fresques de Giotto) et un commentaire descriptif qui court au long du film.
Ce film, plus précis techniquement et plus pédagogique, laisse moins la place à la poésie qui émanait de 'Racconto da un affresco', qui permettait de multiples interprétations. Ici, il nous conduit de manière rigoureuse à une connaissance des fresques de Giotto, tant dans leur contexte historique que par la démonstration de leur puissance expressive.

Giotto 1266-1337Italie
Considéré comme l'un des premiers maîtres avant la Renaissance, Giotto révolutionne la peinture en l'émancipant de son statut décoratif. Si sa vie reste mystérieuse, la légende raconte qu’il aurait été remarqué par Cimabue alors que, jeune berger, il dessinait ses brebis sur une ardoise. Giotto travaille sur le chantier de la basilique d’Assise puis sur la chapelle Scrovegni à Padoue, dont il est aussi l’architecte, qu’il marque de fresques majeures comme le 'Christ en majesté'. Sa singularité tient d’un style épuré au grand naturalisme dans la représentation des personnages, plus expressifs que dans la tradition byzantine, s’éloignant du mysticisme pour se tourner vers l’humain et la vie terrestre. C'est pour qualifier le génie de Giotto que Dante invente le mot "artiste".
Luciano Emmer 1918-2009Italie
Après avoir abandonné des études de droit, Luciano Emmer se consacre au cinéma. Il fonde, en 1941, une maison de production avec Enrico Gras et réalise plusieurs courts-métrages et documentaires en particulier sur l’art, dont 'Racconto da un affresco', 'Picasso' ou encore 'La distrazione e Michelangelo'. Emmer signe son premier long-métrage en 1949 avec 'Domenica d’agosto' et il enchaîne ensuite principalement des comédies populaires. Son dernier long-métrage, 'Le fiamme del Paradiso', date de 2006.
Rent Parole Dipinte – Il Dramma Di Cristo Narrato Da Giotto using the form