Pierre Soulages

Artiste : Pierre Soulages
Artistes évoqués :
Alain BadiouJean-Michel Jarre

Pierre Soulages

  • 52'
  • 2017
  • VF
Réalisation : Stéphane Berthomieux

Scénario : Stéphane Berthomieux | Image : Isabelle Fougère, Valérie Frêne | Son : Nicolas Duchêne | Montage : Galaad Germa, Kip Sturm | Production : Angelos Angelidis | Producteurs : Les Films d’ici Méditerranée, ARTE France, Région Occitanie Pyrénées-Méditérannée, CNC

  • 52'
  • 2017
  • VF

Résumé

Exploration de l'œuvre du peintre abstrait Pierre Soulages qui a fait du noir et de la lumière une manière de voir le monde.

Avis

Le peintre Pierre Soulages a 96 ans au moment du tournage de ce film. Son charisme et sa longue silhouette n'ont rien perdu de leur superbe, et le regard qu'il offre vers le lointain montre un homme encore tourné vers l'avenir. L'esprit alerte, la main toujours sûre, il est sans doute l'un des derniers mythes vivants de la peinture abstraite. Stéphane Berthomieux nous propose de vivre l’expérience du noir de Pierre Soulages et sa quête de la lumière en explorant plus particulièrement sa période des Outrenoirs. Cette incursion au cœur de l’histoire du noir et de la lumière est commentée par différentes personnalités de la science, de la littérature, de la musique et même de la théologie. Du linguiste Pierre Encrevé, spécialiste et ami depuis quarante ans de Pierre Soulages à l’astrophysicien Daniel Kunth, au philosophe Alain Badiou, au musicien Jean-Michel Jarre ou encore au recteur de la cathédrale de Rodez Jean-Luc Barrié : tous nous permettront d’approcher l’œuvre de Soulages sous un angle original, affirmant ainsi la contemporanéité évidente de l'artiste. Par un processus d’écriture habile, le film conjugue trois niveaux de récit : les archives, les témoignages et deux voix off dont une qui emprunte le "je". Cette approche à la fois biographique et poétique, dévoile la puissance et modernité de sa peinture, et surtout son intemporalité.

Pierre Soulages °1919France
Fasciné par son pays du Rouergue, le jeune Pierre Soulages peint des branches nues et tortueuses, noires déjà, qui se détachent sur le ciel clair de l’hiver. Admis aux Beaux-Arts, il se décourage des cours qu’il juge conformistes et rentre à Rodez. Mais de ce séjour succinct à Paris, il retient la découverte des toiles de Claude Monet, Paul Cézanne et Pablo Picasso. Solitaire, il se tourne peu à peu vers l’abstraction et laisse le noir s’étendre sur ses toiles, proches de la calligraphie, jusqu'à radicaliser son esthétique en 1979 avec les monochromes de la série 'Outrenoir', qu’il poursuit tout au long de sa vie. Pierre Soulages devient le peintre de l’ombre et de la lumière, applique méticuleusement la peinture noire, grattée, striée et sculptée en aplats lisses ou rugueux afin d'y réflèter la lumière même.
Stéphane Berthomieux France
Élève au Beaux-Arts de Clermont-Ferrand dans les années 1990, Stéphane Berthomieux réalise son premier court-métrage en 2006, un documentaire musical sur le groupe The Kills. C'est en 2008 qu'il écrit et réalise son premier long-métrage, un documentaire sur les coulisses du festival des Vieilles Charrues intitulé 'La Ruée vers l’Ouest'. Réalisateur et monteur indépendant, il travaille aussi comme journaliste reporter d’images pour Cap 24 et réalise des sujets courts pour le site de l’INA. Il crée sa société de production en 2013.
Rent Pierre Soulages using the form